Escape room, un peu d’histoire

escape roomL’origine des escape room

Je n’ai pas la prétention de faire un inventaire précis ou d’être la référence en la matière, mais on trouve les premiers recensements d’ escape room au travers de Wiki dans les années années 2006.

Les communautés d’escape gamers n’existaient pas encore.

L’activité la plus ancienne et bien documentée qui s’appelle un «escape room » provient de la société d’édition SCRAP, connue sous le nom de
Real Escape Game, créé à Kyoto (Japon) en juillet 2007.
C’est une salle unique pour des équipes de 5 à 6 joueurs (SCRAP, 2007). Plus de les années passent, plus SCRAP développe des escape room, mais a dans les pays de l’Est, le phénomène se développe tout autant au travers des événements Real Escape game destinés à des centaines ou des milliers de joueurs dans un grand espace.
Cependant, la première escape room de SCRAP était un jeu d’évasion, tout comme celles d’aujourd’hui.
Le nombre des escape room a considérablement augmenté en Asie entre 2012 et 2013, puis en travers de l’Europe Europe (la Hongrie étant un hub important), puis l’Australie, le Canada et les États-Unis.
Il faut  savoir que dans la majorité des cas, les fondateurs d’escape room ont eu l’idée de lancer une salle après y avoir joué eux même.

 

Ce qui fut le cas d’Aerokart avec le Winscape. L’équipe en charge du projet intégra la notion d’énigme dans son jeu d’action après avoir testé une escape room.

Présentation du Winscape by Aerokart

Les leaders (franchises) mondiaux et précurseurs étaient SCRAP au Japon, Parapark à Budapest, Hinthunt à Londres et Escape The Room à New York. Les autres ont trouvé leur inspiration au travers de jeux virtuels, ou de films marquants (aventure, horreur etc).


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *