Laurent Cécilia, pilote de karting Aerokart

interview Laurent

Qui est Laurent Cécilia, pilote de karting :

Je suis un client historique du circuit AEROKART en tant que pilote de karting. Cela m’a donné l’occasion de discuter à plusieurs reprises avec l’équipe. Lorsqu’ils ont appris que je participais à des compétitions nationales et internationales, nous avons évoqué la possibilité de mettre en place un partenariat. C’est ainsi qu’ AEROKART a financé une partie du châssis et moi j’ai cousu sur ma combinaison de course des écussons !

Quelles sont les particularités du circuit ?

À paris comme ailleurs, il faut déjà distinguer les circuits de karting indoor et outdoor. En intérieur, ce ne sont pas les mêmes techniques, pas le même pilotage, nous n’avons pas vraiment de droit à l’erreur. En extérieur, les petites écarts pardonnent plus. Evidemment, on parle des compétiteurs qui veulent faire un un chronomètre pas du karting loisir !
L’avantage de l’intérieur, c’est aussi de pouvoir tourner toute l’année peu importe le temps qu’il fait… D’ailleurs il y a des parachutistes qui viennent s’entraîner ici au creux de l’hiver non ?
Sinon, le tracé est vraiment complet. Il y a des épingles, des bonnes séquences de freinages, du court et rapide, des paraboles, et surtout 150m de piste de plus qu’ailleurs… C’est un tracé sur lequel on se fait plaisir.

Les kartings ?

Il n’y a rien à redire ! Souvent lorsque les pratiquants loisirs vont sur un circuit et perdent face à leurs collègues ils accusent le matériel…! Ce n’est pas possible ici car il n’y a pas de différences de performances entre les karts. Un très bon entretien assure une homogénéité dans les kartings, et c’est le pilotage qui doit faire la différence. Les karts sont récents et il y en a plus que nécessaire donc rien à signaler !

Et la compétition cela donne quoi ?

En karting, ils possible de faire de la compétition en individuel et par équipe. Nous participons au championnat SODIW SERIES. Notre équipe de pilote de karting est composée de Jonathan LACOMBE, Benoit BLOUCARD, (moi) et Alexis CHARNEAU le petit dernier ! (De gauche à droite sur la photo) Pour l’instant nous sommes en haut du tableau. Cela devrait nous permettre de participer à la finale internationale. Seuls les 10 meilleurs français peuvent y prendre part. Elle devrait avoir lieu en avril prochain.

Quel est le niveau des autres nations ?

Les pilotes de karting français ne sont pas en retard, mais les belges, les suisses ou Dubai sont des nations très fortes. Bien que nous soyons en loisirs , il y a quelques pilote de karting  pro qui parviennent à participer ce qui élève le niveau de course.

Quelles sont les prochaines étapes ?

En 2014 nous aimerions faire une équipe plus large pour pouvoir participer à des courses de 24 heures. Il nous sera plus difficile de gagner face aux équipes pro, mais nous pourrions être dans le top 15.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *