Jeux d’évasion et d’action

Aerokart_winscape_-7139Les jeux d’évasion et d’action

Ces jeux d’évasion qui prennent place dans la dimension réelle viennent de de Russie où ils connaissent un essor fulgurant.

Ils ont d’abord été inspirés par des jeux vidéo, où l’on devait trouver une porte de sortie verrouillée et arriver à l’ouvrir en trouvant des indices et en résolvant des énigmes.

Dans les escape de la vie réelle, vous avez 60 minutes pour vous échapper et vous devez vous servir des objets autour de vous – une clé d’un tiroir de bureau pourrait être attachée à un jouet en peluche qui a l’air de rien et un code à d’une serrure pourrait être écrit sur le côté intérieur du tiroir de bureau.

Vous avez aussi la possibilité de demander au game master via un interphone ou un système de visio  de vous aider avec des conseils et astuces.

La première «room» serait apparue dans la Silicon Valley en 2006. Elle en a inspiré beaucoup d’autres, principalement dans les pays d’Asie, y compris Hong Kong, Taiwan et Singapour.

En 2010, ces jeux se sont répandus comme une traînée de poudre. Mais ils sont globalement restés non officiels, sauf en Russie, où l’industrie de la du jeux d’évasion et d’action est devenue importante.

Il est devenu très populaire pour les anniversaires d’adolescent et avec de nombreux adultes qui préfèrent la boite de nuit.

 

Bien sûr, qu’être enfermé dans un espace confiné pourrait ne pas être l’idée de tout le monde, surtout lorsque vous devez payer une somme rondelette : la plupart des jeux à Saint-Pétersbourg coûtent 1500 roubles (26 $) en matinées ou semaine et jusqu’à 5000 ( 87 $) le soir et le week-end.

Bien sûr, il finit par être plus abordable de diviser le coût entre les joueurs (la plupart des jeux d’évasion et d’action nécessitent des équipes de deux à six personnes), mais pour cette même somme, vous pouvez aussi faire une sortie, apprécier un bon dîner avec une bouteille de vin, aller au cinéma ou dépenser votre argent ailleurs.

Apparemment, les gens aime cette pression, cette ambiance. Beaucoup disent que les jeux d’évasion et d’action ont un effet similaire à celui de boire de l’alcool. Le South China Morning Post a analysé la popularité des jeux d’évasion et d’action de à Hong Kong et a conclu qu’ils étaient particulièrement populaires auprès des étudiants stressés en ville. En jouant aux jeux d’évasion et d’action, les gens choisissent de laissez leurs affaires et leur vie dans un casier à l’extérieur.

Pendant une heure, ils sont immergés dans une vie fictive, dans un jeu qui exige toute leur attention. Ils n’auront pas le temps de s’occuper de leurs tâches ménagères, des notes du petit dernier parce qu’ils ont peut-être une galaxie à sauver !

 

Découvrez le jeu d’évasion et d’action by Aerokart, le Winscape