La chute libre en soufflerie, idée team building original

_MG_9705_bisLa chute libre en soufflerie , ou comment faire un team building original.

Année après année, séminaire après séminaire, les Chefs d’entreprise cherchent de nouvelles idées pour marquer leurs salariés et surtout les souder !

Aerokart abrite sous son toit une solution inédite pour répondre à ces Chefs d’entreprise : le simulateur de chute libre qu’on peut aussi appeler soufflerie ou encore soufflette !

Avec l’appellation « simulateur de chute libre », nous imaginons souvent un robot, du virtuel ou quelque chose se rapprochant des jeux vidéo. Lorsque l’on entend « chute libre », on pense vite aux sports extrêmes et donc à une potentielle prise de risque ! Que nenni !

Aerokart avouera en jouer un peu mais rassurez-vous, en testant le simulateur de chute libre, vous serez bien dans le réel, l’accessibilité et surtout dans la sécurité !

Une première question peut donc nous venir à l’esprit : qu’est-ce donc qu’un simulateur de chute libre / soufflerie?

L’origine des simulateurs de chute libre dans le monde vient en grande partie du besoin d’accroître les performance des amateurs aguerris, des professionnels (ou des militaires). A la saison hivernale, les conditions pour sortir l’avion et « sauter » ne sont pas réunies. Plus rien ne se passe donc jusqu’aux beaux jours du Printemps. Remarquez que cela fait un gros trou dans le planning annuel des amateurs ou des professionnels du parachutisme. Par ailleurs le coût d’un saut d’avion est relativement élevé. Surtout rapporté au nombre de saut nécessaire à une véritable progression.

Il fallait donc trouver une solution : le simulateur de chute libre.

Cette idée paraissait révolutionnaire aux yeux du grand public. On allait permettre à des humains de voler sans prendre l’avion !

L’idée : Une soufflerie verticale SOufflerie

Le simulateur de chute libre chez Aerokart est constitué d’un dôme béton de 23m de haut, du sous sol au plafond qui contient une structure métallique et verre (la soufflerie) qui mesure environ 16m en totalité. La zone d’évolution elle même est de 7m. Au sous-sols, 12 moteurs horizontaux disposés en cercle (et non une grosse hélice comme beaucoup l’imaginent !) poussent l’air qui est ensuite canalisé par un système complexe de gaines pour sortir en un flux parfaitement laminaire et vertical dans un cylindre de verre de 4/5 mètres de diamètre. Un secret technologique made in France permet un air d’une grande qualité et très stable.

Rappelez-vous, on a dit aucune prise de risque donc il n’y a aucun saut à 15 mètres de haut voyons ! Les chuteurs ou les apprentis chuteurs rentrent dans le cylindre de verre depuis sa base.

Puis une seconde question nous interpelle : comment les équipes de nos Chefs d’entreprise réagissent face l’activité simulateur de chute libre ?

Il s’agit d’une activité où les convives vont être confronté à l’inconnu. Ils n’ont aucune idée de la sensation de vol en soufflerie. Au sein d’un groupe, on va donc constater différents profils face à l’inconnu et cela en 4 phases :

  1. De l’accueil des convives jusqu’au briefing :

Beaucoup de signes non verbaux sont à interpréter : les regards, les rapprochements physiques, les mises en retrait du groupe, les agitations, les personnes devant le reste du groupe, celles au milieu et celle à la traîne.

Des personnes exultent à l’idée de voler pour la première fois, d’autres sont moins rassurées. On constate que les uns et les autres se tempèrent, se rassurent, s’encouragent « Allez, tu vas voir c’est super ! », « Ne t’inquiètes pas, on reste ensemble ! », « les moniteurs ont l’air cool! ».

  1. De la salle de briefing à la zone d’activité :

Les participants commencent à se demander quel message leur Chef d’entreprise souhaite faire passer en faisant le simulateur de chute libre ! Les convives passent le sas. Un bruit de décompression/verrin survient. Tous le participants se regardent. Le moniteur fait rentrer le Chef d’entreprise et son équipe. C’est l’équipe elle-même qui détermine l’ordre des passages. On peut sentir une petite retenue de la part de chaque membre de l’équipe jusqu’à la première session de vol.

  1. Les sessions de chute libre en soufflerie :

Lorsque le premier participant entre dans le simulateur de chute libre, chacun retient son souffle. Nous avons vu bon nombre de groupes applaudir chaque entrée et chaque sortie ! Il se lit beaucoup de choses sur les visages. Certains sont totalement détendus et en confiance, d’autres sont plus perplexes et plus hésitants. Lorsque le premier finit son vol et enlève son casque avec un grand sourire au visage « Quelle sensation de légèreté ! ». C’est un relâchement collectif. « Il l’a fait, on peut le faire ». Les personnes ayant réalisé leur première session vont venir débriefer et rassurer ceux qui ne sont pas encore passé. C’est un travail sur soi même en équipe, un dépassement de soi grâce au collectif.

  1. La sortie de la zone d’activité :

Le groupe ressort souvent abasourdi de ce qu’il vient d’accomplir ENSEMBLE ! Une sorte de force collective est présente au sein du groupe et du Chef d’entreprise. Chacun veut partager cette expérience personnel avec le reste du groupe. Il est très important, pour le Chef d’entreprise, de cultiver ces instants où des connexions se créées au sein de son équipe. Certains se découvrent, des liens se créés, ou se renforcent !

Vous savez désormais que l’activité n’est pas réservée qu’à une élite. Le simulateur de chute libre est accessible et il permet de réaliser votre objectif de départ : fédérer, renforcer une équipe. L’essence d’un team building quoi !

En 2013, Aerokart a accueilli 576 évènements d’entreprise et autant de Chefs d’entreprise qui nous ont fait confiance !

Sur l’ensemble de ces évènements, nous avions 60% d’évènements ayant pour objet « Team Building ». Sur ces 60%, environ 85% (à vérifier) des Chefs d’entreprise ont souhaité tenter l’aventure du simulateur de chute libre. Le pari est gagné puisque nous avons eu 98% (vérifiable ?) de satisfaction !

Galerie Vidéos Aerokart


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *