Interview de Frédéric Nenet dit « Petit Fred », Champion du Monde en titre de VRV et moniteur en soufflerie

IF1X4320-223x300Frédéric, pendant 4 ans tu as combiné l’entrainement avec les team4speed et le coaching en soufflerie, quel souvenir gardes-tu de cette période ?

Que des très bons souvenirs, la preuve je vais repartir pour 4 ans d’entrainements. C’était une période très chargée, parce qu’on s’entrainait 15 jours et on bossait les 15 jours suivants pour financer l’entrainement. Cela ne laisse pas beaucoup de place pour le repos, les vacances, mais on ne peut pas tout avoir, il faut faire des choix !

4 fois champion du monde, que cela représente-t-il ?

Pour moi c’était un peu un challenge de réussir à remporter 2 titres en freestyle et 2 en VFS. J’ai eu la chance de les faire d’affilée. Le plus beau des quatre titres c’est dur à dire, le premier titre de VFS était super car c’était le premier de la discipline, donc inoubliable. Le 2eme était aussi fort car l’équipe de Dubai nous a mis une grosse pression.

Des nouveaux points ont été intégré dans le programme du VRV, cela ne risque pas de complexifier encore une « discipline élitiste » ?

Dans le sport, il ne faut pas niveler par le bas ! C’est vrai que les nouveaux points sont particulièrement complexes. A vrai dire nous ne les avons toujours pas essayés ni en tunnel ni en l’air. Il faut toutefois préciser que pour l’heure, ce programme est uniquement destiné à la soufflerie. D’une manière générale je pense de toute façon que le VRV devrait évoluer comme l’a fait le VR vers deux catégories une A & B ou Nationale 1 & Nationale 2.

Vous venez de repartir à l’entrainement à Empuriabrava, comment se sont déroulées ces deux semaines ?

C’était un bon début après 4 mois d’arrêt et une nouvelle équipière qui n’avait jamais fait de VRV. Début très prometteur, il faut laisser le temps à Cathy d’intégrer le VFS, les points, et toutes les spécificités mais ça va déjà très vite. Sur certains mouvements/enchainements on est déjà au même niveau qu’avant, sur d’autres il faudra travailler un peu plus. L’objectif que l’on se fixe s’est 2014, cette année ce sera dur d’être au niveau … D’une manière générale, je crois qu’une équipe se forme sur 2 ans, enfin elle arrive à maturité.

Quel rôle va jouer la soufflerie dans les années à venir ?

Il est clair que la soufflerie prend une place de plus importante. L’entrainement en tunnel des parachutistes est devenu obligatoire. Le fait qu’il y ait de plus en plus de souffleries rend moins complexe les déplacements, il y a quelques années nous étions obligés d’aller nous entrainer aux US, ce n’est plus le cas. Le plaisir de la progression avec la soufflerie est également important, on va plus vite. Les nouvelles disciplines qui émergent comme le 4 dynamique font monter le niveau en flèche.

La FAI a reconnu la soufflerie comme une discipline, elle planche en ce moment sur les règlements, qu’en dis tu ?

Je pense qu’il était temps que cela soit reconnu comme une discipline à part entière. Les championnats du monde ne devraient plus tarder à être organisés et homologués… Vous pouvez compter sur les Team4Speed pour y participer.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *